Blog, Lire et écrire

NanoWrimo 2017

Le mois de novembre est le mois du Nano. Il s’agit d’un évènement, auparavant organisé uniquement sur le territoire américain et maintenant, dans le monde entier. Donc, le mois de novembre est le National Novel Writing Month. NanoWrimo pour les intimes.

Le but : écrire 50 000 mots en 30 jours. Début, le 1er novembre, fin, le 30 du même mois.

J’ai tenté de participer au Nano dès 2014, mais cette année-là n’a pas été la bonne, j’avais détaillé à fond mon histoire à travers un plan, mais rien n’a marché comme prévu et j’ai du abandonner 2 semaines après. Pour l’année 2015, pareil, j’ai mollement tenté de participé mais, non, encore un échec. L’année 2016 a été la bonne. Pourtant, il y avait le voyage scolaire à Glasgow, beaucoup de choses à faire mais j’ai réussi. Pour écrire mon histoire, je me suis servie d’un jeu anglais qui consiste à tirer au sort des situations de départ, de fin et quelques péripéties. Honnêtement, mon histoire, qui fait 51 000 mots, n’a aucun intérêt, mes personnages sont fades et sans relief et leurs aventures ne valent pas l’encre pour les écrire. J’ai passé un assez bon mois. Je me suis accrochée et j’ai réussi. Je me souviens avoir aimé écrire chaque jour. J’ai même terminé quelques jours avant la Deadline, j’en étais très contente et fière. C’est pour ça, que cette année, j’ai rempilé.

Le NanoWrimo 2017 s’est passé. J’ai voulu écrire dans un contexte de jeu de rôle. Dans le jdr « La lune et les douze lotus », l’auteur, John Grümph, a crée un univers cohérent et très riche, dans un univers de Sword and Sorcery. Pour aider à créer une partie, il a donné des tables d’évènements à tirer aux dés. J’adore ce principe et j’ai décidé d’écrire mon Nano grâce à ce livre. Tout à magnifiquement marché. Pendant les 10 premiers jours, j’ai écris presque 20 000 mots sans m’en rendre compte. J’ai aimé mon histoire et même encore maintenant, j’adore mes personnages. Par contre, l’écriture n’a été que souffrance. Mais réellement. J’ai détesté écrire chacun des 30 000 mots suivants. Je n’ai jamais réfléchi à mon histoire mais au temps qui passe. Je m’explique. A chaque fois que j’avais envie de faire quelque chose : de la couture, reprendre un peu de tricot, lire, regarder des films etc. dans ma tête, surgissait « Nano, Nano, tu dois écrire ton Nano ». Ça me paralysait complètement et m’empêchait de faire autre chose. C’est un peu le principe du Nano, tout lâcher et se dévouer corps et âme à l’écriture. Et bien, je me suis rendue compte que ça ne marche pas pour moi.

A la fin, j’ai décidé de bloquer presque 2 jours et de me concentrer afin de finir. Chose faite jeudi 23 novembre 2017 à 13h00. Je ne peux pas expliquer le soulagement que j’ai ressenti lorsque j’ai atteint les 50 000 mots ! Le temps de terminer mon paragraphe, j’ai même atteint les 50 025 mots. Mon histoire n’est même pas totalement finie, mais je n’en ai rien eu à faire, seul comptait pour moi l’arrêt de l’obligation d’écrire tout le temps, tous les jours. Depuis, je suis béatement contente et je lis à nouveau, couds à nouveau…

Cette histoire m’a fait énormément réfléchir quant à ma réelle envie d’écrire. Je laisse tout ça un peu en suspens et j’ai décidé de prendre un peu de recul. Après avoir fait marcher ma tête, il est temps de recommencer à faire travailler mes mains.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s