Pas de garde-robe capsule en mai et juin 2017 et petit bilan de mi-parcours.

C’est la honte au front et le rouge aux joues que j’écris cet article. En effet, point de « Je couds (fièrement) ma garde-robe capsule 2017 » depuis 2 mois. 2 mois !!!!! Mais qu’est-ce que j’ai fichu ? Ben… je ne sais pas.

Je regarde en arrière et j’essaie de me remémorer ces deux mois. Rien. Nada. Nothing. Je suis sûre que j’étais vivante, que j’ai fais plein de choses, je suis presque sûre aussi que j’ai fais de la couture…

Y a eu plein de jours fériés en plus ! Des week-end de trois jours ! Une baisse d’envie et de motivation ? Certainement. Du découragement à cause de projets boulets ? Aussi. Des envies qui changent et qui évoluent ? Ah voilà, je touche peut-être du doigt le début d’une explication. Lors d’un mois de mai plutôt estival, j’ai sorti ma garde-robe d’été, persuadée d’être large dans mes vêtements, que ce soit au sens physique du terme, comme dans le sens de J’ai-beaucoup-trop-de-vêtements-ça-va-aller. En plus, je m’habille plus l’hiver et j’avoue, l’été, j’ai tendance à négliger mon ramage et mon plumage. Lors des jours chauds, un vieux tee-shirt et une jupe en lin (qui laisse largement entrevoir son âge), et je suis parée. Ca fait pitié ? Je sais. Notez bien, que ça ne m’a jamais dérangée. Mais alors, JAMAIS.

Oui mais maintenant, je couds.

Et ça me dérange, en fait. Genre, ça me dérange beaucoup. Donc, j’ai éliminé tous les vêtements trop usés, trop inconfortables (ça veut dire que je suis boudinée dedans, soyons honnête), trop moches aussi. Il n’en est pas resté beaucoup. Il y a donc des vêtements que je dois me coudre en urgence (toute relative) et en priorité : des jupes, des robes, des pyjamas d’été et quelques tee-shirt pour tenter de sortir du noir et du blanc. Ce sont des catégories que j’ai majoritairement réalisé dans le cadre de « Je couds ma garde-robe capsule 2017 ».  Si je compte bien, il me reste à faire la robe, le maillot de bain, le manteau, la chemise, le short, le pantalon, la combinaison et la veste.

Résumons : le manteau et la veste, clairement, je vais les coudre plus tard, je n’ai pas tellement envie de manipuler des tissus épais. Il fait vraiment très chaud à Lyon.

Le maillot de bain, la combinaison et le short sont en attente, parce que je ne porte pas ces pièces et que je n’ai pas tellement envie de dépenser de l’énergie à coudre des vêtements qui ont quand même la grande chance de finir ranger inutilisés dans mon placard. Ce n’est pas définitif et je les garde dans un coin de ma tête, au moins ce beau projet m’aura permis de me poser des questions, c’est toujours positif.

Il me reste la robe, la chemise et le pantalon. Pas d’excuse, mais enfin si. Ce sont des pièces que j’ai en plusieurs exemplaires dans ma garde-robe d’été. Par contre, je n’ai plus qu’une jupe, ma chardon de l’an dernier. Tant pis, comme dit le dicton « il faut couper son manteau pour l’ajuster ». J’adore ce projet de garde-robe capsule et je suis un peu furieuse contre moi-même de ne pas le suivre réellement et de manquer déjà deux mois. Deux mois, ça va vite en plus ! Mais nécessité fait loi, j’ai besoin de jupes tout simplement. Je vais donc sortir du cadre en espérant rattraper mon retard, même si je n’y crois pas trop.

Je profite de cet article pour faire un bilan de mi-parcours. Est-ce que je suis contente de m’être lancée dans ce projet ? Un grand, grand, immense OUI !!! En dépit de quelques coups de stress, de ne pas exactement rentrée dans le cadre, je recommencerai tout pareil. Ce projet m’a permis de mettre à bas ma procrastination et de m’obliger à penser couture/projet/besoin. Ca n’a pas de prix, n’est-ce pas ? Et je suis toujours motivée pour les 6 mois restants et les projets futurs. Vous savez ce qu’on dit ? Y a plus qu’à !

 

Publicités

Un commentaire sur “Pas de garde-robe capsule en mai et juin 2017 et petit bilan de mi-parcours.

Ajouter un commentaire

  1. J’étais passé à côté de ton article. On a toutes plus ou moins des coup de mou, et j’avais bien prévenu dès le départ : le plus dur serait de tenir sur la longueur. Mais l’important est de garder l’objectif en tête, et ça n’est pas vraiment bien grave s’il manque des vêtements à la fin de l’année. Continue comme ça

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :