L’impatiente.

Voici un haut réalisé à la fois rapidement et lentement.

L'Impatiente

Voici le devant. Pour bien faire, j’ai posé avec la jupe droite que j’ai déjà cousu.

Bon, alors pour raconter l’histoire, j’ai choisi ce patron l’impatiente de mlm patrons. Je l’ai choisi parce que j’ai trouvé les modèles postés sur les réseaux sociaux jolis et puis aussi parce que je flippais à l’idée de faire un haut et qu’il a la réputation d’être facile. Je confirme, il est simple et accessible aux débutants.

Une fois le patron choisi, il a fallu acheter le tissu. Comme je n’ai pas confiance en moi, j’ai acheté un coupon de 3m de crépon de coton kaki aux soupons de St-Pierre. Il était très peu cher et je me suis dis que si je ne réussissais pas, au moins, je n’aurai pas de regret. Deux soucis se sont posés tout de suite : le crépon est une matière très pénible à couper et il est légèrement transparent.

Déjà que je ne suis pas une flèche dans la découpe des patrons, alors là, ça a été le pompom. Les découpes étaient horribles et cela a donné des coutures dégueulasses. Qui se voyaient malheureusement.

L'impatiente 1

On voit bien le soutien-gorge sur cette photo, non ? Du coup, j’ai rangé le projet déjà bien avancé, en me disant que j’arriverai bien à le recycler.

Après plusieurs semaines sans couture, ça me manquait et j’ai ressorti ce projet. Je n’aime pas ne pas finir ce que j’ai entrepris et le patron était tellement bien que je voulais le finir. J’estime qu’il le mérite. En plus, il commence à faire beau à Lyon et le crépon est très agréable à porter.

J’ai réfléchi et je me suis demandée si je n’allais pas faire des coutures anglaises pour maximiser la propreté du vêtement. J’ai donc passé une bonne heure avec mon découd-vite. Du coup, je me suis retrouvée avec un vêtement découpé. Et puis, soudain, illumination ! J’ai récemment fais l’acquisition d’une sujeteuse d’occasion. Ce vêtement a toujours été un projet sacrifiable, autant faire des tests avec ! J’ai donc ressorti la sujeteuse et j’ai fais toutes mes coutures avec. Le tout en fil gris, pas kaki parce que ma prof de couture a enfilé la sujeteuse en gris et que je ne la touche plus !

Résultat, les coutures sont très propres et le gris n’a rien de choquant. J’ai du retaillé mais comme le vêtement est très loose, cela ne se voit pas. J’ai changé d’avis pour les manches, j’ai recoupé des manches courtes. Il ne manque que les ourlets à faire, mais ça, je les ferai soit à la main, soit à la machine. En tout cas je suis très contente de mon projet.

J’ai mis longtemps à terminer ce  haut. Je ne savais pas comment faire mes ourlets. Enfin, si je sais, il fallait juste choisir : roulotté ? surjet et ourlet ? ourlet à la main ? Finalement, j’ai plié à 2cm, replié à 1cm et cousu tout autour. Ca rend plutôt bien. J’ai également fait une surpiqure autour du col pour maintenir la parmenture.

Sur les photos, on ne voit pas les ourlets, c’est la blouse en cours. Mais j’avais la flemme de refaire des photos, il faut dire que le manque de lumière dans l’appart et le fait que je fasse les photos seule, ne les rend pas inoubliables. Moi aussi j’aimerai avoir un beau blog avec de belles photos très esthétiques. Oui, j’aimerai…

L'impatiente 2

Bilan :

Techniques : Je me suis lancée toute seule et j’ai utilisé ma sujeteuse.

Confort : hyper confortable. Gros coup de coeur pour le crépon de coton, trop agréable à porter l’été. J’en réutiliserai même si tracer et couper n’a pas été facile. Par contre, le crépon de coton est un tissu léger. Donc fragile. Clairement, avoir été cousu, décousu, retaillé, ne lui a pas trop plu. Je suis donc assez sceptique sur sa durée de vie à long terme. Je ne dis pas que ce tissu est de mauvaise qualité, je dis juste qu’il se tiendrait sans doute mieux si je ne l’avais autant maltraité lors de la confection du vêtement.

Style : Je le trouve super sympa. Un petit haut sans prétention, mais avec un joli tombé, les fronces sur le devant qui lui donne un petit côté féminin. Et puis, je n’avais pas encore de haut en kaki, c’est fait maintenant !

Economie : patron 5€ en pdf+tissu 5€ les 3m+du fil mais là, le prix est inconnu, vu que ce sont des cônes et que, évidemment, il m’en reste = 10€ et quelques le top fait main.

Il est prévu que je refasse une Impatiente avec un très très beau tissu. Du coup, je suis… impatiente de le coudre à nouveau !

 

Publicités

Un commentaire sur “L’impatiente.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :