Ma garde-robe idéale : ma saison.

Suite à mes cours de couture et aux possibilités que cela laisse entrevoir, pour la première fois de ma vie, j’ai réfléchi à mes vêtements et à mon style (ou mon absence de style, en fait). J’ai été inspirée par l’article de blog écrit par Eléanore Klein, fondatrice et créatrice de Deer and Doe.

Pendant très longtemps, j’ai pensé que les vêtements étaient juste des moyens qui nous permettaient de sortir de chez nous sans attentat à la pudeur. Pas la peine de fantasmer, je ne suis pas naturiste dehors ou chez moi. Mais je ne faisais pas trop la différence entre un bon vieux jean et un jean à la mode. Je portais des uniformes : jean et pull et pour la maison, vieux survêtement et vieux sweat. Je me souviens qu’en troisième, je tournais avec 3 pulls que je mettais à tour de rôle. Oui je sais, ce n’est pas très glorieux.

En grandissant, mon intérêt ne s’est pas éveillé et pendant longtemps, j’ai porté les vêtements que ma tante me donnait (elle, elle a du style et suit la mode, donc, elle se débarrasse à intervalles réguliers de certains de ses vêtements). Pour résumer, on peut dire que je pars de loin. 

Et la couture dans tout ça me diriez-vous ? Et bien, j’y arrive. En voulant choisir un tissu pour mon premier vêtement, je l’ai choisi noir et une fois rentrée chez moi, j’ai découvert que sur mes 4 jupes, 3 sont noires. Que mes sous-pulls sont noirs et mes pulls aussi d’ailleurs. Mes collants sont noirs… J’aime le noir, c’est vrai, car c’est une couleur refuge qui va avec tout et me permet de prendre des vêtements au hasard le matin sans trop réfléchir. Mais ma prise de conscience a eu lieu (il était temps !) et j’aimerai moins ressembler à un croque-mort ou une veuve. Il est temps de faire place à la couleur. Et grâce à internet, j’ai un début de piste  (enfin, je crois !).

Grâce aux articles composant le Wardrobe Architect project, j’ai commencé un travail de réflexion sur ce que j’aime porter ou non. Tout d’abord, j’ai cherché ma saison afin de déterminer ma palette. A priori, je suis de type Hiver. Ce qui m’a étonnée parce que si je me réfère aux autres palettes, j’aime plutôt les couleurs de l’automne. Mais j’y reviendrai plus tard.

Donc voilà, le type hiver à une peau légère, pâle ou mat avec une touche d’olive. Pas de tâche de rousseur. La couleur des yeux est intense : bleu marine, vert, bleu-gris, marron foncé ou noisette. Les cheveux tendent à être noir à marron foncé. Les yeux et les sourcils sont noirs ou marron foncé. Les lèvres sont d’un rose froid.

Pour ceux qui serait intéressé, je vous link le lien du site où j’ai trouvé les informations, c’est là

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :