Jupe droite.

J’ai débuté la couture à la fin de l’année 2015 et j’ai rapidement compris que des cours m’étaient indispensables : j’aime le confort d’avoir un prof ! Anne est patiente et généreuse. Lorsque je lui ai dis que je voulais faire des vêtements, elle m’a conseillée de débuter par une jupe droite. Elle m’a fourni le patron (Mode et Travaux, je crois) et je suis arrivée avec ma liste de fournitures :

  • 70cm de tissu (mélange laine et soie de chez Toto)
  • 70cm de doublure (ici un satin synthétique)
  • un zip classique
  • du fil noir

Tout d’abord, je suis très très contente de mon tissu, il a un très beau tombé et cela me fait une jupe élégante. Je suis également plus que satisfaite du patron : j’ai une jupe droite classique à pinces dans mon dressing.

Je suis bien moins contente de ma doublure. Le tissu brillant, ça glisse ! Mais laissons là les contingences et passons au résultat :

Voilà la jupe de devant et de derrière. Le rendu est une jupe plutôt classique et qui va avec tout. La voilà d’ailleurs portée dès  que je l’ai terminé. Remarquez le beau remonté de pull afin que tout le monde puisse s’esbaudir devant mes premières pinces !

Jupe droite

Vous excuserez le décors bien pourri et focalisez-vous sur la jupe please !

J’ai appris à coudre (un petit peu) à la main, ici la pose du zip (qui du coup n’est pas invisible, suite à un léger déplacement du tissu. M’en fiche, noir sur noir, ça ne jure pas.

Zip de la jupe à la main

Et j’ai appris aussi la valeur d’une bonne MAC (voilà pourquoi j’en ai acheté 2 en l’espace d’un mois : dur, dur !)

Doublure ratée

En rouge, mon faufilage, en gloubi goulba, la couture faite avec la première MAC. J’ai été persévérante (ou inconsciente ?) et j’ai décousu et recousu au moins 5 fois. Je peux dire que petits points noir sur tissu noir, à découdre, ça a été dur. En furetant sur internet, j’ai lu qu’il s’agissait sans doute d’un problème de tension de fil. J’ai changé de tension à plusieurs reprises pour avoir toujours le même résultat. J’avais deux solutions (enfin, je me suis persuadée que je n’en avais que deux) : continuer comme ça et avoir un résultat médiocre, c’est à dire une jupe importable ou acheter une nouvelle MAC, j’ai craqué et ai commandé ma Brother FS40, que j’aime officiellement d’amour.

2 jours après avoir commandé la machine, j’ai appris qu’elle m’attendait dans un point Mondial Relay, je me suis précipitée là-bas et suis rentrée en portant le carton à bout de bras et en courant presque tellement j’étais pressée !

Bilan :

Techniques : J’ai appris à faire des pinces, poser un zip et faire un ourlet.

Confort : Je l’aime ! Une jupe bien droite, donc, je ne peux plus faire de grandes enjambées. Mais le tissu est magnifique.

Style : Très classique, élégante, faite essentiellement pour le travail, mais je peux la porter à d’autres occasions tant elle est intemporelle.

Economie : patron donné+tissu 15€+mercerie 5,5€. Total : 20,5€ (imbattable pour une jupe de cette qualité).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :