Couture

Cousu Main, saison 2.

Tout a commencé lors du déjeuner de Noël 2015. j’avais une conversation de fin de repas avec ma belle-soeur qui me parlait de sa passion pour la couture. Elle venait de s’offrir une surjeteuse. Quant à moi, j’avais tenté la couture deux ans avant et avait essuyé un échec cuisant. Je m’étais débarrassée de mon stock de tissus, j’avais gardé quelques outils comme des épingles, des paires de ciseaux parce que cela fait partie des outils usuels et polyvalents dans une maison.

Après cette conversation, j’ai rangé la couture dans un coin de mon cerveau… Pour la ressortir dès le samedi 2 Janvier 2016, date à laquelle la saison 2 de Cousu Main a démarré sur M6.

Bon, c’est le moment d’ouvrir une petite parenthèse. Je ne regarde plus trop la télé (en plus, je suis abonnée à Netflix), à part Arte, j’adooooore Arte, ses reportages, ses mini-séries, ses émissions… Même le son de la voix off. Alors honnêtement, je n’aurai pas parié une cacahuète sur une émission telle que Cousu Main (très différente de l’esprit Arte, non ?). J’avais vu une fois chez une amie, le replay du meilleur pâtissier. Bon, j’ai détesté : un jury antipathique, qui se tire allègrement dans les pattes, une présentatrice mollus-esque, des participants archi stéréotypés… Rien pour donner envie, quoi ! Ceci explique cela, et le fait que je sois complètement passée à côté de la saison 1 de Cousu Main.

Bon, j’ai regardé le premier épisode de la saison 2, sans a priori particulier mais sans impatience non plus. Juste comme une émission de samedi soir. Je suis franche, j’ai été mordue dès la fin de la toute première épreuve : la fameuse petite robe, avec la patte polo. J’enregistre toutes les émissions (sauf la première, damned !), je les revois religieusement, j’ai envie de commander tous les patrons Burda et de coudre et de coudre… Dès la fin du premier épisode, je me suis inscrite sur le replay de M6 et ai découvert que toute la première saison était disponible. Donc, j’ai passé la semaine suivante à réviser mon examen, bien sûr, mais aussi à regarder toute la saison 1 lorsque je ne révisais pas (ai-je besoin de le préciser ?).

Il ne faut pas oublier que Cousu Main est un concours. Il y a donc un jury et des compétiteurs. Mais c’est un concours particulier parce qu’on ne voit pas beaucoup l’esprit de compétition. On voit surtout des couturiers s’entraider et des jurés leur donner des conseils.

Les participants sont attachants, je trouve. Il y a de fortes personnalités, mais cela ne me déplaît pas. Il y a un fort niveau technique et d’ailleurs, en finale de la saison 2, il n’y a que des techniciennes. Celles qui ont l’habitude de coudre, régulièrement et depuis un certain temps.

Dans la saison 2, il y a aussi des participants un peu crispant : Josselin qui ressasse son côté autodidacte amateur. Assez sympathique au fond, pas très à l’aise techniquement parlant, il n’avait jamais fait de pinces, mais plein de bonne volonté et avec une énorme envie d’apprendre. 

L’autre homme de la compétition est Rodérick. Il y en a d’autres, mais c’est Roderick qui a fait le plus parler de lui (et a fait le plus d’audience). Clairement, voilà un concurrent qui aurait dû être éliminer avant. Il a peu de technique et ses customisations ne sont pas transcendantes, enfin selon moi. Fred, aurait dû être gardé à sa place. Mais  voilà, je pense que la production a fait le choix de le garder, sans doute grâce à ses crises de nerfs perpétuelles. Je ne déteste pas ce candidat, je pense même qu’il doit avoir un meilleur niveau que  ce qu’il a montré dans l’émission, mais outre son petit rire agaçant, ce qui n’est pas de sa faute, il n’écoute rien, ni personne. Julien, juré, est venu à plusieurs reprises lui donner des conseils qu’il a superbement ignoré. Malheureusement il a fait des erreurs ridicules. Le choix d’un vinyle mal cousu, d’un drap de laine trop épais… A chaque fois, Julien lui a dit que son choix de tissu était douteux et à chaque fois il a préféré « suivre son coup de coeur ». 

Donc, oui, il y a un peu d’injustice je trouve dans son parcours. La saison 1 était plus claire, les candidats étaient éliminés dans un ordre très prévisible. Trop prévisible ? Les épisodes où Rodérick était sur la sellette ont battu des records d’audience sur M6.

S’il y a eu des concurrents, il y a un jury. Le même que la saison 1. Bon, n’étant ni professionnelle, ni obsédée par la couture, pour moi, il s’agit d’illustres inconnus. Toutefois, j’ai eu un énorme coup de coeur pour les deux. Amparo et Julien. Pourquoi un tel coup de coeur ? Je ne sais pas trop. Leurs compétences sans doute. Ce sont des professionnels, ils ont travaillé pour de grands couturiers ou ont fait leur apprentissage auprès de véritables artisans. Donc ils savent de quoi ils parlent et sont respectables sous cet aspect. Mais il s’agit surtout de leur bienveillance envers les candidats. Leurs conseils, leurs petits trucs… ils n’en sont jamais avares. Il y a un véritable échange entre eux. En plus, ce qui ne gâte rien, ils ont l’air de plutôt bien s’entendre et de se respecter réellement. Enfin, dans le rôle de l’animatrice, il y a Cristina Cordula, que j’aime (presque) d’amour. Entre son entrain, parfois tonitruant, sa gentillesse et sa chaleur à l’égard des candidats et ses conseils de style, je la trouve très bien. Et tout ce petit monde est beaucoup plus à l’aise durant cette seconde saison.

Autres points positifs, il y a l’atelier : déco vintage, couleurs pastels, tables en bois, espace vaste et clair… Un espace magnifique pour coudre. Les musiques aussi sont bien choisies. Bon, en même temps, il s’agit de musiques des années 60 ou 70, donc il n’y a pas trop de risques

Il y a quand même des points négatifs : le montage et la voix off. Bon, le montage, j’ai envie de dire, c’est le jeu ma pauvre Lucette. C’est une émission de divertissement, de télé réalité. Donc, il faut maintenir un certain suspens (voire Rodérick !). Il y a des petits phrases qui sont lâchées hors contexte et on a l’impression que Julien a une langue vipérine, mais d’après le blog de certains candidats, c’est largement exagéré, et Julien est bien coupé au montage.

Si je peux excuser le montage, je suis agacée par la voix off et je lui trouve bien peu d’excuse. A l’évidence, pour M6, on ne coud pas pour le plaisir mais pour se vêtir à moindre coût et rapidement. C’est d’une lourdeur !!

Cet article résumé de la saison paraît à la fin. Et donc, je sais la gagnante de l’émission. Nadia !! Elle était peu visible au début et puis elle a prit de plus en plus d’importance au fil du temps. Elle est très technicienne et paraît un peu trop sûre d’elle. Mais elle a toujours fait de très beaux vêtements en patron imposé, très soignée et ses customisations ont toujours été à la hauteur. J’ai beaucoup aimé son style et son choix de couleurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s