L’Anneau Unique (campagne officielle)

Séance du 28 Novembre 2015

Lors ce cette séance, nous sommes au milieu du printemps, tous rassemblés à Roshgobel. Les préparatifs pour le conseil des hommes des bois battent leur plein.

A nouveau quête classique, nous sommes devenus les messagers officiels de Radagast. Et accessoirement, nous nous sentons de mieux en mieux dans la peau de héros. Un autre joueurs vient nous rejoindre (Yrondel), ça sera la seule et unique fois qu’il jouera avec nous. Mais j’y reviendrai par la suite.

Lors de cette séance, nous avons tous et systématiquement loupé nos jets de voyage et de fatigue. Donc, les trajets ont duré environ une bonne semaine de plus. Je trouve cela dommage car dans les mécanismes du jeu, cela a peu d’importance. Il ne se passe rien pour les PJ lorsqu’ils mettent 2 semaines pour faire 100km. Dans ce cas, à quoi cela sert-il de faire jeter des dés pour déterminer la durée des marches ? Pour le moment aussi, nous n’avons pas eu à nous soucier de la fatigue, mais à mon avis, on ne perd rien pour attendre.

Le MJ aussi a pris ses marques. Pour le moment, nos résultats ne sont pas tellement importants dans le jeu. Pourtant, dans le dés de 12 faces, il y a deux faces importantes : une avec le symbole de Gandalf (qui représente une réussite exceptionnelle) et une autre avec l’oeil de Sauron (qui représente un bel échec). Il est bien évident que pour les joueurs, il vaut mieux faire des Gandalf, pour le Mj,  par contre, il est plus intéressant que nous fassions  des Sauron. Ca tombe bien, lors de cette partie, on en a fait pleins !

Les combats tournent toujours aussi bien, la mécanique est bien pensée, basée sur les positions des différents personnages. Nous rencontrons encore des Orcs, mais ce sont des ennemis naturels dans l’univers. Un autre ennemi semble se mettre devant nous : une grande bestiole, un genre de loup-garou. A nous de suivre cette piste ou pas !

Lors de ce scénario, nous faisons également une quête secondaire par rapport à l’arc narratif principal, mâtinée de sur-naturel, elle introduit aussi le prochain scénario. Radagast nous remercie à notre retour. Il nous informe à propos des évènements surnaturels que nous avons rencontrés sur notre route. Il s’agit bien d’un ancien seigneur elfe, il y a 1000 ou 1200 ans, un cousin de Thranduil, partit en expédition vers Dol Guldur. Il a disparu. Radagast décide d’envoyer un message à Thranduil et suppose qu’il aura besoin de messagers après le conseil des anciens. Pour la créature des bois, il ne sait pas trop quoi faire. Il pense aller voir le chef de son ordre, Saroumane.

Cette séance s’est bien passée, en tout cas cela m’a semblé. Le jeu tourne plus que correctement et il est toujours agréable de jouer dans l’univers créé par Tolkien. Par contre, là où je suis plus dubitative, c’est la capacité des autres joueurs à envisager le rôle-play. Très souvent, j’ai eu l’impression qu’il s’agissait d’un jeu de question-réponse. Cela m’a paru dommage car notre Mj s’est efforcé de créer de belles ambiances avec force descriptions.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :